Accueil > Astuces > Shooting photo : La clé pour vendre son bien facilement

Photo/vidéo : La clé pour vendre son bien

par | 18 Juin 2019

Les images sont devenues incontournables dans les annonces immobilières. Une annonce sans photos ne sera certainement jamais regardée et pour cause, cela renvoi un mauvais message : le bien ne vaut pas le coup d’être illustré ou bien il cache un gros défaut.

La priorité est donc de montrer votre bien aux acquéreurs potentiels sous son meilleur jour et cela ne se fait pas en 5 minutes !

 

Quelques chiffres sur la photo

L’impact d’un visuel sur les acquéreurs ou les consommateurs (dans le cas du marketing publicitaire) n’est plus à démontrer.

Selon une étude rapportée par le cabinet LK Conseil, 65% des individus ont une mémoire visuelle et 90% de l’information transmise au cerveau est elle aussi visuelle. Une photo serait finalement traitée par le cerveau 60 000 fois plus rapidement qu’un texte.

La partie textuelle d’une annonce (qui n’est pas à négliger) n’est finalement là que pour apporter de l’information supplémentaire à un acquéreur potentiel déjà intéressé.

Le cerveau ne retenant qu’environ 20% de ce qu’il lit, il serait dommage de tout miser sur une description très détaillée avec beaucoup d’informations superflues qui ne seraient finalement pas retenue par le lecteur.

Sur internet, car c’est la que ce fait la majorité de la publicité des biens immobiliers, les chiffres sont là encore en défaveur d’une trop grande attention portée au descriptif :

  • 60% des internautes lisent moins de 200 mots sur une page
  • Ils ne restent, en moyenne, que 10 sec sur une page
  • 75% des textes sont lus en diagonale

Voilà une série de chiffres intéressants qui confirme l’importance de faire réaliser de bonne photos pour une annonce immobilière si vous ne voulez pas passer à côté d’une opportunité.

Ils permettront aux acquéreurs potentiels de se former un a priori positif sur votre bien et l’on sait que la première impression est capitale dans un achat immobilier.

Un équipement adapté = des photos de qualité

Si un agent immobilier démarre son shooting photo avec son téléphone portable, c’est déjà un mauvais signe. 

La photographie immobilière ne se résume pas à se mettre dans un coin de la pièce avec son téléphone pour faire une photo panoramique de la pièce en vue de capter un maximum d’information sur un seul cliché. Ça serait faire insulte aux professionnels de ce milieu.

La photographie immobilière passe en tout premier point par un matériel de photographie professionnel (certaines agences immobilières vous vendront un service « photos professionnels » sans y mettre la moindre touche de professionnalisme). Nous entendons par là, un boitier reflex (ou à minima un compact) avec un jeu d’objectifs, dont un grande angle d’une gamme suffisante pour une qualité d’image, un rendu de couleur et de lumière qui reflète les atouts de votre bien.

Une préparation soignée des lieux

Le shooting photo pourra se faire avec le meilleur appareil photo du moment, si la pièce n’est pas nettoyée et rangée la photo ne dégagera rien de positif sur votre intérieur. Il est donc essentiel d’avoir un intérieur et un extérieur propre et ordonnée au jour du shooting pour permettre à l’acheteur de se projeter dans un environnement accueillant et sain. Les bouteilles d’eau en plastique, les paquets de céréales sur la table, la vaisselle sale dans l’évier et les vêtements sur la chaise ne doivent pas apparaître sur une photo de votre intérieur au risque de dévaloriser votre bien.

En revanche, une mise en scène de la pièce peut aider l’acquéreur potentiel à s’imaginer vivre dans cette maison. On pourra donc dresser une table dans la partie salle à manger, disposer quelques magazines sur la table basse du salon ou encore jouer la préparation d’un repas en cuisine.

L’après shooting photo

La photo est plutôt flatteuse, l’angle est bon mais c’est tout de même un peu sombre. Dans la majorité des cas, une photo n’est pas parfaite à la prise de vue. Il peut y avoir un peu trop de lumière sur la photo, ce qui va faire perdre de l’information (du détail) au visuel. Les couleurs de la pièce peuvent paraître un peu terne alors qu’en réalité elles sont plus vives.

Il faut alors passer à l’étape du « post-traitement » des photos avec des logiciels spécialisés pour corriger l’exposition, la couleur, les niveaux de blanc/noir et refléter une image plus réaliste de votre maison et attirer l’œil de l’acheteur.

Poursuivez votre lecture 

Estimation : ne vous fiez pas au m2

Estimation : ne vous fiez pas au m2

Estimation : ne vous fiez pas au m2 En immobilier résidentiel, on utilise par réflexe le prix du m2 habitable comme référence absolue pour déterminer un prix de vente. On utilise la moyenne de référence et les indices des prix de son secteur...

Séquestre : de quoi s’agit-il ?

Séquestre : de quoi s’agit-il ?

Séquestre : de quoi s'agit-il ? Lors de la signature du compromis de vente chez un notaire, l’acquéreur verse une somme d’argent sur un compte séquestre pour « sceller » son engagement d’acquérir et réserver le bien. La somme varie de 5 à 10% du...

Home staging, la solution ultime

Home staging, la solution ultime

La solution pour vendre vite et bien : Le home stagingVous souhaitez mettre votre bien en vente ou vous l’avez peut-être déjà mis mais rien ne se passe depuis 3 mois. Posez-vous une question essentielle : « En l’état, est-ce que mon bien peut plaire...

Aucun commentaire

Envoyer le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *