Accueil > Astuces > Offre d’achat : Quand devez-vous enfin accepter ?

Offre d’achat : Quand devez-vous accepter ?

par | 22 Juin 2019

Vous avez mis votre bien en vente et vous venez de recevoir une offre d’achat. Vous vous demandez s’il vaut mieux acceptez ou attendre encore un peu ? On vous explique la réflexion à avoir pour prendre la bonne décision.

Une offre au prix

Vous recevez une offre au prix demandé, c’est bon signe ! Vous n’avez, a priori aucune raison de refuser. Vous pouvez tout de même étudier le profil du candidat et notamment sa solvabilité. Intéressez-vous à son financement : le montant de son apport personnel et l’avancée de son dossier d’emprunt bancaire.

C’est la première offre d’achat

Vous recevez votre première offre d’achat, c’est un bon début ! Certains vendeurs éprouvent des difficultés considérables pour trouver un acquéreur. C’est donc déjà une petite victoire !

Il faut, cependant, étudier cette offre avec attention et surtout analyser le contexte à l’instant T. Si l’offre d’achat est inférieure au prix demandé, on peut être tenté de la laisser passer pour en espérer une meilleure. Si la vente n’est qu’à ses débuts et qu’il y a un vrai engouement pour votre bien (beaucoup d’appels, de nombreuses visites en perspectives) il est sage d’attendre un peu car il y a de forte probabilité qu’une seconde offre vous soit faite, se rapprochant du prix demandé.

En revanche, si votre bien ne suscite pas l’intérêt escompté dès le début de votre mise en vente (dû à un prix trop élevé, un bien atypique, une annonce peu soignée ou une localisation peu attractive), il y a de fortes chances que ce soit la seule offre qui vous soit exposée.

Dans ce second cas, vous devez être conscient des défauts de votre bien, de sa publicité ou de sa localisation :

  • Si votre bien est affiché au prix du m2 moyen sur la zone mais qu’il y a un budget travaux à prévoir pour la façade ou la rénovation d’une partie du bien, la négociation sera inévitable et vous n’obtiendrez jamais le prix que vous en demandez.

  • Si l’annonce diffusée est peu engageante, vous n’aurez que très peu de retour donc de très rares offres pour votre bien.

  • Si le bien est localisé dans une commune peu recherchée il y aura mathématiquement peu d’intéressé et encore moins d’offre formulée.

Il faudra donc voir cette première offre comme l’unique offre potentielle qui vous sera faite et il serait risqué de la voir vous passer sous le nez.

PS : Dès les premières semaines, vous aurez une idée de l’attractivité de votre bien. Si vous n’avez aucun contact ou aucune visite sur les deux premières semaines c’est qu’il y a un souci qu’il faut résoudre sans attendre les fameux 3 mois.

Plusieurs offres en même temps

Votre bien suscite l’intérêt de plusieurs acheteurs et vous recevez plusieurs offres au même prix. Il est donc difficile de faire un choix entre ces candidats acquéreurs. Vous pouvez étudier les profils de chacun pour définir qui sera le plus solvable (paiement comptant plutôt que prêt bancaire), ou bien celui qui a le projet qui vous correspond le mieux (installation d’une famille plutôt qu’un investisseur immobilier).

Bon à savoir : En immobilier comme dans le commerce en général, la négociation est tout à fait naturelle. Attendez-vous à recevoir en majorité des offres en dessous du prix initialement affiché. Le taux de négociation est variable selon la ville ou la région du bien mais se situe généralement entre 4% et 10% (vous pouvez trouver des indications sur le taux de négociation de votre ville sur internet).

Poursuivez votre lecture 

Séquestre : de quoi s’agit-il ?

Séquestre : de quoi s’agit-il ?

Séquestre : de quoi s'agit-il ? Lors de la signature du compromis de vente chez un notaire, l’acquéreur verse une somme d’argent sur un compte séquestre pour « sceller » son engagement d’acquérir et réserver le bien. La somme varie de 5 à 10% du...

Home staging, la solution ultime

Home staging, la solution ultime

La solution pour vendre vite et bien : Le home stagingVous souhaitez mettre votre bien en vente ou vous l’avez peut-être déjà mis mais rien ne se passe depuis 3 mois. Posez-vous une question essentielle : « En l’état, est-ce que mon bien peut plaire...

Travaux : Comment faire des économies d’énergie ?

Travaux : Comment faire des économies d’énergie ?

Travaux faciles : Comment faire des économies sur sa facture énergie ? L’énergie est toujours plus coûteuse pour les Français et pèse sur le pouvoir d’achat des ménages. Outre le fait d’utiliser des appareils à faible consommation d’énergie...

Aucun commentaire

Envoyer le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *